mardi 2 mars 2010

Est-ce que tu m’entends Hého ?

Bonyour,
Je sais, l'attente a été intenable et vous avez surement déjà lancé une expédition pour me localiser via l'ambassade. Toutou va bien, ne vous en faites pas. Je vous avais quitté en boîte de night à Kengtung et vous me retrouvez sur les rives du lac Inlé au cœur du pays.
Et le moins que l'on puisse dire c'est que la boîte de night, le Star Rain envoie du fatty ! Arrivée sur site à 21H15 environ ce vendredi. Les portes de la « te-boi » sont opaques donc on ne distingue pas bien la folie qui s'empare déjà de l'intérieur de ce lieu de débauche d'où l'on vient paraît il de très loin pour écouter du bon son. Nous, le son on l'entendait bien à l'extérieur de l'enceinte. On acquitte nos 1000 Kyats d'entrée (1$) à une bonne dame dans la soixantaine qui nous laisse entrer. Et là, vision de Fucking Blue Boy, de Macumba ou de Mix, où simplement de bonne boîte de province. Première constatation, on doit être 7 en tout et pour tout sur zone, y compris les 2 « Didiers », la barmaid. La sono crache par contre du son très fort et c'est assez dur de discuter. La boîte s'organise en grand carré avec une petite scène en plein milieu. Plein de tables rondes sont disposées avec des tabourets hauts de sorte qu'il n'y a pas de piste de dance à proprement dit. On se commande une bière (une singha beer, bière Thai) qui nous est servie chaude et en canette. Yummyyyyy ! Qu'importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse. Et là, un grand moment s'est produit. Ou plutôt une Tragédie. Certains connaitront (n'ayez pas honte), d'autres pas, mais je pense qu'on a sous-estimé leur carrière internationale.
« Est-ce que tu m'entends Hé Ho, est-ce que tu me sens Hé ho, Laisse moi, je suis là Hé Ho, ho , ho- O-O-OOO-O-Ho » (je laisse les amateurs corriger les paroles si je me trompe). Le tout propulsé à 140Db. C'était génial. Ce groupe (Tragédie) a fait ce « hit » en France il y a peut-être 5 ans (je ne cherche pas sur internet, vu la vitesse de connexion, c'est un coup à 20 minutes de recherche) et les gens dansent dessus en Birmanie aujourd'hui ! Ca, c'est la France qui rayonne !!!
Après avoir fini notre binouze, et dansé un peu (la musique était pas trop mal au global), on est partis environ ¼ d'heure avant la fermeture, soit 22H15…
Le lendemain (samedi), départ de Kengtung pour l'aéroport le plus proche du Lac Inlé, Hého (d'où aussi le titre du post !). Mais ici ce n'est pas aussi direct. En effet, pour passer à Hého, il faut d'abord faire escale à Mandalay. Pour moi, un seul stop and Go mais pour Guillaume et Athé que je quittais à ce moment là, ça faisait Kengtung – Mandalay – Hého – Yangon ; soit 3 décollages et 3 atterrissages. Ils ont mis au final 3h30 là où il y en a en principe pour 1 heure de vol en direct. Lors du stop and go de Mandalay, Athé, au hublot me fait la bonne blague que les mecs descendent mon sac. Flairant la bonne blague (Athé, c'était une blague ou tu as réellement vu le sac ?) du coup je ne réagis pas… Grossière erreur puisqu'arrivé à Hého, et ben pas de bagage puisqu'il était effectivement resté à Mandalay ! Bref, je l'ai récupéré au final le lendemain livré à mon hôtel, et sans dommages.  Le soir, arrivé à NyaungShwe, la ville au Nord du lac Inlé (en fait le lac est assez loin de la ville (environ 5 km) mais un canal y va). Je commence par un petit massage traditionnel birman. Et c'est la matrone qui s'occupe en personne de moi. Je me dis qu'à 70 ans, elle sera moins vigoureuse que son fils mais quenéni ! Une vraie force de la nature dans les doigts. Elle m'a donc trituré dans tous les sens ; m'a marché dessus ; étiré ; battu comme des œufs qu'on veut monter en neige ; ou pétri comme un bon pain de campagne ; et même touché les parties génitales (genre elle n'a pas fait exprès la coquinette !). Au final, c'était plutôt pas mal, même si je pense qu'elle sait pas trop ce qu'elle fait et que son fils soit être beaucoup plus fin. Diner dans le resto « italien » le plus cher de la ville je pense (5$ la pizza margherita) mais qui a le mérite d'être à côté de la guest house (la May guest House, que je recommande).

Dimanche, après avoir un peu larvé dans mon lit, j'ai loué un vélo pour faire le tour de la ville. J'ai visité trois monastères dont un où j'ai pu discuter longuement avec un moine. J'ai notamment appris comment on disait France en birman. Ca se dit Pintit (on n'est pas passé loin de pinne d'Huitre sur ce coup là…), ce qui signifie Nouveau bois… Pas réussi à comprendre pourquoi… J'ai assisté à la prière commune à tous les moinillons puis dans un autre monastère à une leçon. C'était assez impressionnant. Les moinillons se levaient un par un, se mettaient accroupis devant le « chef » et récitaient les écritures. Certains des élèves étaient stressés comme s'ils passaient un oral du bac. (cf.photo)


Hier lundi, après avoir beaucoup larvé dans mon lit… j'ai loué un vélo pour faire le tour du lac. Enfin pas tout le lac sinon, j'en aurais eu pour 2 jours et il aurait fallu que j'emmène ma machette pour passer certaines zones. Je suis donc partis sur la rive Ouest, visité le marché de la ville (je suis arrivé vers 11H, ce qui était trop tard, ils étaient en phase de pliage de bagages) puis pris un bateau pour traverser le lac (un peu dégueu y'a des algues à fleur de vague à peu près partout). Sur la rive Est, j'ai repris mon vélo et retour au point de départ. Avant cela, je me suis arrêté dans un vignoble ! Et oui, les birmans produisent du vin. Ou là on peut plutôt dire qu'ils produisent de la vinasse… Je suis méchant. J'ai dégusté leur production et sur les 9 vins goutés, 2 n'étaient pas trop mal. Et puis le cadre était très calme, reposant et avec une jolie vue sur le lac. Donc c'était un très bon moment.




Retour ensuite à l'hôtel vers 16H, et session guitare (c'est aussi pour ça que j'aime cet hôtel, y'a une guitare !!). Y'avait eu une première session hier et c'est marrant parceque les garçons qui s'occupent de la guest house (la bouffe, le nettoyage, etc…) se sont mis à côté de moi (ça a rameuté également quelques jeunes moines du monastère d'en face) et maintenant à chaque fois qu'ils me croisent ils me font un pouce vers le haut !! Le soir, c'était très peace, mais juste un moine dans le monastère d'en face qui voulait me faire de la concurrence en chantant à tue tête et juste à côté de la fenêtre des « psaumes ». Il a fini par être plus endurant que moi ! Et puis, sans mes partitions, j'arrive vite à épuiser mon stock de chansons que je connais par cœur…


Enfin, aujourd'hui (j'abrège, je sens que je suis en train de vous perdre et je ne voudrais pas faire trop tomber la productivité de la Pintit), long tour en bateau sur le lac Inlé. Juste de quoi un peu brûler (je m'étais mis en config « américain » avec ma casquette yankees, lunettes de soleil et marcel noir) et faire le tour des principales attractions. Le marché blindé de touristes, puis des visites chez tous les producteurs locaux : tissus (avec notamment des pièces réalisées à partir de tiges de fleur de lotus ; j'en aurais bien acheté mais ça ressemblais un peu à une serpillère…), Ombrelles, cigares, orfèvrerie. Evidemment j'ai craqué sur la partie la plus chère des boutiques (monarque oblige). Visite également du monastère des « jumping cats » connu car les moines ont dressé des chats à sauter dans des cerceaux (si on renommait un monastère avec les « tricks » d'Ozone, ça ferait le « licking penis monastery »… Ozone ? Quequette !!). Pour le coup, les chats dormaient comme des grosses merdasses tout comme leur moine en chef. Il faut dire qu'il était un peu tard (16H) et que la journée a dû être longue pour les pauvres bêtes (et pour le moine chef). cf.photo

Enfin, on a visité la pagode la plus sainte de l'état Shan. Mis à part les jolies décorations de la salle, ce sont les bouddhas situé au centre de l'édifice qui sont adulés. Et je dois avouer qu'il faut le savoir que c'est des bouddhas… Chaque dévot (uniquement les hommes, c'est interdit aux femmes, comme l'indique le panneau (ou plutôt le Panal au singulier)) enduisant la statuette d'une feuille d'or et bien au final les pauvres bouddhas ressemblent juste à des petites crottes dorées. cf.photo 
Demain, glande en ville et détermination de la suite du séjour.
Enfin, je profite du blog pour souhaiter à tous les natifs du 2 mars (et y'en a un paquet) un très bon anniversaire : Le JP, Ciskal, Dianette, et belle-maman (je crois)
Je vous embrasse tous !
Laurent
PS : Aucun commentaire sur Paris. Je suis bien content d'être loin !
  

7 commentaires:

  1. YEAH!!
    Tragedie est donc un groupe mondialement connu, à juste titre...
    que du bonheur!!

    RépondreSupprimer
  2. mdr l'episode de Tragedie , le Vietnam passait aussi de temps en temps ce tube

    il faut dire toutefois que la mode a Kentung persiste plus longtemps

    a moins qu'ils vous ont fait un accueil VIP dedicace

    Sinon , j'aime beaucoup la photo du moine qui se tenait la tete accroupie ; c'est vraiment excellent

    continue a faire des super billets de la vie quotidienne , j'ai du arreter les avis de recherches a l'ambassade qui a coute un bras

    RépondreSupprimer
  3. MDR... J'ai subi la même musique à Macao... Quelle surprise ce soir de folle sortie en chine, en 2005, ou je me suis retrouvée au DD Disco (boîte de night tout ce qu'il y a de plus classique en Chine) et que j'ai entendu ce doux son de Tragédi... Et oui d'ailleurs il aime la chanson française en Asie puisqu'ils sont (et j'espère que tu ne t'y frotteras pas!) aussi des grands fan d'Hélène, tu sais la blonde d'Hélène et les garçons, qui chante si bien, accompagnée de sa guitare sèche, et ils adore aussi Lara Fabian...
    Bref fais toi plaisir en Asie et stp, préfères une petite musique traditionnelle pour t'endormir le soir au 'gros son frenchi'!!
    Bisous

    RépondreSupprimer
  4. Faute d'orthographe inexcusable "ils aiment la chanson française" merci ;)

    RépondreSupprimer
  5. J'ai des petits commentaires inutiles sur les photos :
    Laurent t'abuses d'avoir dessiné.. mmm.. une b.te sur la tete du petit.
    Sur la chaise bleu ciel.. il est jaloux, c'est ca ?
    Trop classe la mobilette "Barca Barca"

    RépondreSupprimer
  6. Ei Llorenç!
    M'ho estic passant tant bé amb els teus escrits! Em costa molt entendre el que dius, però les fotos... fas unes fotos fantàstiques! Em fas viatjar a mi.
    I què en podem dir del Barça? Per tot el món, som els millors!
    Un petò molt gran

    RépondreSupprimer
  7. c'est bon ça, je vais me le telecharger ;-)
    tu devrais rajouter aussi une catégorie les moments les plus insolites
    moi maintenant je vais associer la Birmanie a cette chanson ah aha
    bon les photos elles st tjrs aussi bien
    les photos d'enfants tjrs fan fan fan...!!!!
    et elle fait quoi la mamie, la sieste ?

    RépondreSupprimer

Un commentaire peut etre?