vendredi 19 février 2010

Birmanie - début compliqué!

Avant de commencer à vous parler du pays et commencer le récit tel que je l'ai ecris jour après jour, un petit point politico – internet. En effet, au moment où j'écris ces lignes, je ne suis même pas sûr que je pourrai les publier avant 1 mois sur le blog. En effet, l'hébergeur de mon blog, la plate-forme Blogger (du groupe Google) est censuré ici… Ce qui est bizarre c'est que je peux voir le site mais je ne peux plus m'y connecter. Donc impossible de publier des blogs via ce biais là… La solution qu'il resterait est de publier par envoi de mail mais je pense qu'on perdra pas mal en termes de qualités de photos… Enfin, si vous voyez ce message au mois de février c'est plutôt bon signe.
Les liens, c'est les photos. Soit vous cliquez à chaque fois, soit une fois puis vous faitres défiler l'album!
Me voilà enfin à Mandalay, 2ème ville du pays, située au cœur du pays et qui constitue une espèce de plaque tournante vers les principaux sites touristiques du pays. Et la première constatation, c'est qu'il fait une chaleur de bête !!! Et c'est moite en plus !! Du coup, c'est enchaînement de chaud / froid / chaud / froid qui ne favorise pas vraiment ma guérison. Ca fait maintenant 5 jours que ça dure et ça commence un peu à jouer sur mon moral et ma forme. 1 jour, c'était marrant et ça fait partie du voyage, là ça me saoule simplement. Je m'oblige à aller dans des restos pour commander du riz blanc, alors qu'il y a sûrement plein de choses délicieuses à découvrir… Je pense que je vais bientôt passer aux anti-bio, pour, comme le dirait le poète américain James Hetfield, « fight fire with fire ».
Première chose marquante en Birmanie (hormis la chaleur), c'est la tenue des hommes. C'est le seul pays asiatique ou les hommes (une grande majorité) ne sont pas habillés à l'occidentale, mais portent le « Longyi ». C'est une étoffe souvent à motif carrelé qui se porte nouée autour de la ceinture et qui descend jusqu'aux chevilles. On va voir combien de temps cette tenue résiste à l'influence occidentale, mais c'est plutôt sympa.
Quand aux femmes (quelques hommes aussi), beaucoup d'entre elles portent sur le visage de l'espèce de boue claire (une purée de boie de santal apparemment) sur les joues qui leur sert de protection solaire. On ne peut pas dire que ça soit spécialement beau mais je pense que très bientôt vous en aurez des photos !!
En tout cas, les birmans ont l'air tout à fait sympathiques. Beaucoup de sourires dans les rues, et totalement gratuits !!! ;-)
Sinon, encore une mauvaise nuit pour moi. Et ce coup –ci ce n'est pas la gastro (ma gastro se traduit par la liquidité des selles mais pas par un besoin non contrôlable – désolé pour les détails), mais des bêtes. Si quelqu'un sait ce que c'est j'aimerais bien savoir. Je me suis réveillé en pleine nuit avec des espèces de grosses piqûres de moustique (entièrement disparues ce matin…) démangeant de façon extrêmement virulente !! J'en avais partout et ça grattait, c'était horrible. Au moins si ce n'est pas des moustiques, je ne risque pas le paludisme mais si vous savez ce que c'est et s'il y a quelque chose à faire, je suis preneur parce que j'ai dû passer 2 heures cette nuit à me gratter comme jamais !
Sinon, l'un des enjeux de cette partie de périple va consister à savoir si j'aurai assez d'argent ! En effet, la Birmanie ne contient aucune DAB et très peu d'établissements acceptent la carte bancaire. La règle est donc de prévoir à l'avance la quantité de devises à apporter avec soi et à échanger sur place. Mon problème, c'est qu'arrivé à Bangkok pour faire mes retraits, je n'ai pas réussi à retirer autant que je le voulais car ma carte était limitée à une certaine quantité de  retraits par semaine... Ca m'obligera un peu à surveiller davantage mes dépenses ! La monnaie locale est le kyat (prononcé caq) et 2 taux de change existent : le taux de change officiel de gouvernement (1$ = 450 K) et le taux de change dans la rue (plutôt 1$ = 1000K). Et dans ce taux de change de la rue, le taux est différent selon que vous changez des petites coupures (taux moins intéressant) que des grosses !
Pour ma première journée sur place, j'ai adapté mon programme à des sorties pas trop longues (on sait jamais…). Du coup, matin promenade dans le centre ville, visite de payas et des marchés et le soir, grimpette en haut de la « Mandalay Hill » où on a une vue à 360° sur la région.
La sortie du matin a confirmé 2 choses : on est bien en Asie et on est bien en pays Bouddhiste ! En effet, je me suis promené au milieu de marchés typiquement asiatiques avec de grands étalages sur le perron des maisons, présentant tous types de produits et avec des spécialisations par rue. La rue aux oignons n'était pas la plus agréable pour les sens avec tous ces oignons rouges / roses au soleil pendant des heures. Quant à la partie avec la viande, tu flippes avec les conditions sanitaires… Pour le Bouddhisme, et ben y'a de la pagode, paya, stupa, et des moines partout ! En inde, je finissais par me lasser des forts, ici je pense que je vais manger de la pagode !! Rien qu'à Mandalay, des pagodes remarquables y'en a au moins 5 à voir… Celles vues aujourd'hui étaient assez jolies et un Buddha géant en bronze de 5 mètres assez beau.
A l'arrivée du soir et de températures plus clémentes, je prends la direction de la colline de Mandalay qui culmine à 270 mètre, soit 200 mètres au dessus de la ville. La montée peut se faire en taxi mais j'ai préféré me faire poser en bas. Et j'en ai un peu bavé. Tout en escalier avec la chaleur. Au bout de 10 marches j'étais en nage ! Au bout d'1/2 heure de montée, arrivée au plateau d'observation construit autour d'une pagode. La vue est jolie mais malheureusement, le ciel étant assez couvert, on n' a pas la vue qu'on aurait pu avoir par temps clair. Du coup, pas de beau coucher de soleil à observer non plus. En revanche premier contact avec la population féminine locale puisque je me suis fait assez franchement draguer… La question se pose : prostituée ? Fille en quête d'un occidental ? Juste quelqu'un ayant un goût très sûr en matière de masculininité ? 
Elle s'appelait « Tira »… Un bon nom de drague quoi. Ce serait comme s'appeler Beza… (spéciale kass-dédi à l'upper west side) Au moment où elle a demandé dans quel hôtel j'étais j'ai du dire que ma copine m'attendait à l'hôtel et qu'elle était malade. Ca a dû la refroidir mais j'ai eu le résultat escompté !! … Enfin c'était jusqu'à ce que je la retrouve devant l'hôtel le soir venu !!!! Mais jel 'ai tellement esquivée qu'elle a du réellement comprendre au final !
Le soir venu, j'ai également eu le bonheur de retrouver Athénaïs et Guillaume qui viennent passer 2 grosses semaines de vacances depuis Shanghai. Ils sont arrivés 3 jours avant moi et ont donc déjà été au Lac Inlé. Ils en sont revenu avec une bouteille de vin que l'on s'est descendue au restaurant avec grand plaisir ! Il existe 2 exploitants en Birmanie et depuis 2003 seulement ! Le JP, je vais essayer de récupérer l'étiquette mais c'est pas gagné, c'est de la colle assez sale… En tout cas ça me fait des bons compagnons de voyage.
Le lendemain on s'est donné rdv à 8 heure pour une journée de vélo et d'organisation du reste du voyage. On a visité quelques pagodes et monastères au sud de la ville et fait une bonne petite balade. Le résultat est que j'ai significativement mal au popotin avec tout ce vélo… Pendant l'après-midi, on s'est également chargé de réserver les prochains billets d'avion (option monarque comme d'hab) mais je dois avouer que j'ai été contraint de les quitter avant de finaliser les organisations pour des impératifs intestinaux…
En tout cas, les birmans sont vraiment adorables. Ils ont la banane, restent discrets, mais viennent volontiers parler ou aider dès qu'on a un souci. Ca fait plaisir et ça sent la très bonne note de bilan de fin !
Vendredi, journée assez chargée avec un réveil à 4H30 pour être sur le pont (au propre comme au figuré) pour le lever du soleil. LE pont en question figure sur la couverture du Lonely Planet. C'est la plus longue passerelle en teck du monde (1,2km) qui relie 2 rives d'un lac. Il se situe à Amarapura à 11km au sud de Mandalay. Nous avons donc loué un taxi à la journée (28$) pour faire ce site et les suivants. Je pensais pouvoir me régaler en photos mais je crois que j'ai laissé un peu de mon modjo en Inde… On est à la saison sèche donc le lac était assez asséché donc la passerelle enjambait essentiellement de la terre ferme. Néanmoins, le lac débordait d'activité avec les pêcheurs. En tout cas, le choix de venir tôt était assez payant car il n'y avait sur la passerelle que des locaux et nous. Des moines se baladant, des quarantenaires faisant leur gym, des enfants en route pour l'école ou des marchandises transportées à vélo. On a marché un long moment en essayant de trouver les meilleurs spots photos et à discuter avec un moine du monastère voisin (grand monastère de 1200 moines de tous âges) qui désirait améliorer son anglais. Du coup, il nous a fait visiter le monastère avant l'arrivée de tous les touristes par car vers 10H pour le repas des moines. C'était assez dingue l'arrivée massive de touristes pour une scène assez peu intéressante au final. On est partis assez tôt pour garder notre avance sur les touristes. Direction Inwa, une ancienne capitale. Quelques temples mais rien d'incroyable. Enfin, visite d'un temple aux serpents où 3 boas vivant sont posés juste à côté d'un Bouddha. Tout le monde peut toucher les gros boas (ça a vraiment la texture d'un sac à main !!) mais on a malheureusement pas pu assister à la curée des monstres qui se déroule à 11H du mat'.
Enfin, départ pour l'aéroport où nous filons sur Bagan.
Bisous à tous !

10 commentaires:

  1. enfin des nouvelles!!!

    elles sont toutes petites tes photos!! et j'arrive pas à avoir de diaporama...

    ça m'arrangerait que tu fasses une pause dans tes post pendant ma semaine de vacances, comme ça je prendrai pas de retard... héhéhé...
    Lisbonne, bcp moins glamour que la Birmanie...

    RépondreSupprimer
  2. alors puor la taille de photos , amoins que laurent modifie son lien ,


    je vous propose de spprimer le /s128/ a chaque fois dans le lien
    donc
    http://.........../s128/......
    deviendra http://......../.......
    voila

    je ferai un commentaire plus tard

    RépondreSupprimer
  3. Salut!
    Même résultat que Cécile en ce qui concerne le visionnage des photos, elles sont si petites, même en cliquant dessus, que parfois on a du mal à voir le contenu. Je peux te dire toutefois que le petit gamin habillé en rose a une fripouille bien coquine.
    J'espère que tu es en règle avec les autorités en publiant...
    Super que tu ne sois plus tout seul, bonne continuation et, surtout, que tes ennuis intestinaux finissent!
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  4. alors comment est ton caca aujourd'hui?

    c'est funny Phu Nat qui poste à ta place du coup quand tu es censuré? relou cette histoire de censure.

    bonne journée de boulot bien remplie, je te laisse mais je suis en pensée avec toi!

    PS: personne ne croit que tu as laissé la belle Birmane au pied de l'hôtel, tu nous prends pour des bleus?

    RépondreSupprimer
  5. eh ben c'est pas moi qui poste a la place de Laurent ,
    j'ai vu simplement que dans le lien pour les images le /s128 est la specifiation de la taille des images = 128 pixel , ce qui est tres petit ,

    donc il suffit de supprimer le /s128 et hops on retrouve la taille normale des photo , en gardant tout ce qui suit derriere bien entendu

    pour Tira , je ne saurai te le dire , peut etre que tu as un charme incontestable a la pause de la cafet , mais je doute que la fille a donne au tant de mal pour te draguer en haut de la montee , et en suite devant l'hotel , si tu vois ce que je veux dire

    j'ai adore la photo du pont avec le coucher du soleil , c'est simplement magnifique avec le velo etles ombres qui se balladent

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour et un grand merci à Phu Nat pour son conseil. Ca marche bien et permet d'apprécier les photos. J'ai bcp apprécier celles des enfants, tout particulièrement le petit garçon au vélo et le petit habillé tout en rose. Il y en a une qui est presque une poursuite de celle en Inde intitulé "fait ton chemin", sans oublier le pont au coucher de soleil et ses queslques piétons. Toujours bcp d'inspiration et j'espère que la gastro est désormais un mauvais souvenir. Merci a nouveau pour ce regard sur le monde ! Bises Pascale

    RépondreSupprimer
  7. C est clair Tira ça fait un peu prénom de Marie couche toi la !
    Bon moi je dis ça .... En tt cas moi non plus j y crois pas a ton histoire, genre tu ne l as pas ramenée dans ton hôtel de monarque ;)

    A+ et Serre les fesses

    FB

    RépondreSupprimer
  8. Pour moi, Bagan est l'un des sites les plus beaux du monde..magique le coucher du soleil perché sur un temple désert...profite!!!!

    RépondreSupprimer
  9. c'est comme a mada, on fait des masques a base de poudre de bois que l'on rape et ça donne une espace de pate
    et c'est tres bien pour la peau !!!

    bon dommage on ne voit pas les photos....

    et tssss tu aurais pu nous en dire + sur Tira pfff

    RépondreSupprimer
  10. Hello,
    je suis ton péripl sur ton blog plusieurs fois pr semaine et c'est très sympa!! Continues de bien profiter!

    Pour les piqures, il m'est arrivé exactement la même chose dans plusieurs pays d'asie, notamment en Thailande et en Malaisie... Je ne sais pas ce que c'est, mais j'ai trouvé un excellent remède:

    Dès que ça te démange, applique un peu de Baume du Tigne avec ton doigt, la trace de la piqure et la démangeaison vont s'estomper en moins de 5min!!

    Bon courage et bonne continuation ;)

    Diane

    RépondreSupprimer

Un commentaire peut etre?